IDEE RECUE N° 7  (extraite de « PME Innovez »)

IDÉE REÇUE N°7

Pour innover il faut être créatif

« L’inspiration, ce n’est peut-être que la joie d’écrire : elle ne la précède pas»

Jules Renard

Origine de l’idée reçue

Je fais un métier technique qui ne laisse aucune place à l’imagination et comme je ne suis pas créatif, je ne vois pas comment je peux trouver des innovations.

Pourquoi réfuter cette idée reçue ?

Une fois que vous connaissez le marché, le besoin, le produit et le positionnement, vous n’avez pas besoin de créatif. Pour innover, maîtrisez la stratégie de votre entreprise. Se réveiller en pensant : « Ce matin, je vais avoir une idée géniale ! », ça n’existe pas. Les idées géniales sont toujours le fruit d’un travail. Ce travail ne se fait pas tout seul. Ce n’est pas en vous disant : « Je vais pêcher un poisson en me mettant au bord de l’eau, et je l’attraperai quand il va passer », que vous allez réussir. Vous ne pouvez pas attraper de poisson sans préparer sa ligne, sans mettre le bon hameçon, sans aller dans l’eau à l’endroit où vous avez le plus de chance d’attirer le poisson… Si vous attendez au bord de l’eau qu’il vienne vous ne prendrez rien.

L’innovation n’est pas une illumination. Il faut être ouvert vers l’extérieur, lire, se former, aller dans les congrès, avoir une démarche qui conduise vers l’innovation, se poser les bonnes questions, se remettre en cause.

L’aboutissement des recherches de Newton, Archimède, Galilée ou Einstein est la conclusion d’un long travail de recherche, de rencontres et de réflexion. L’illumination n’existe pas. C’est parce que les personnes travaillent et avancent ensemble qu’au bout d’un long cheminement quelqu’un trouve la clé.

L’innovation, comme tout ce qui est fait dans une entreprise, c’est du travail. L’innovation repose sur des hommes, des méthodes, des moyens, des règles. C’est un métier. Dans l’entreprise quand on a décidé de faire quelque chose, on met ce qu’il faut en œuvre. On ne doit pas attendre que l’innovation vous tombe dessus. Avoir décidé d’innover c’est ce qui permet d’innover.

Ils l’ont fait

En essayant de comprendre les attentes des consommateurs et en étudiant leurs nouveaux modes de vie, certains types de produit peuvent surgir de n’importe quelle réunion de groupe ou brain storming :

L’idée d’une armoire sécheuse et repasseuse qui remplace le sèche linge et le fer à repasser, n’est certainement pas née d’un cerveau illuminé ! C’est un produit tout simple : il suffit de suspendre les vêtements comme dans une penderie (cintres et accessoires sont fournis), et de laisser agir la vapeur. Un panier accueille les sous-vêtements et les petites pièces de linge. Grâce à ses nombreux programmes, il peut aussi repasser les vêtements secs et redonner un coup de fraîcheur au linge.

Le bon vieux Solex, c’est la même chose. On le croyait disparu. Relooké par un designer, il roule désormais à l’électricité. Un moteur électrique se cache dans le moyeu de la roue arrière. Deux vitesses sont commandées par contacteur au guidon. Son autonomie est de 1h30 à 2h15 selon la vitesse. La batterie se recharge à 100 % en 6 heures.

Voilà une autre façon de remettre un vieux produit au goût du jour sans déployer une imagination débordante.

A chacun, dans son secteur d’activité de mettre en œuvre les méthodes quipermettront à son entreprise de trouver, sans faire appel à un génie créatif, les produits qui garantiront le développement et la pérennité de celle-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading...